Warning: include(./wp-includes/metawp.php) [function.include]: failed to open stream: No such file or directory in /home/reflexiok/www/wp-load.php on line 94

Warning: include() [function.include]: Failed opening './wp-includes/metawp.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/lib/php') in /home/reflexiok/www/wp-load.php on line 94
ET MAINTENANT EN MARCHE FORCEE POUR LES REFORMES … – Réflexions objectives citoyennes
Juin 192017
 

En attendant de avis de spécialistes éclairés de la « chose politique » récapitulons le résultat de ces Législatives 2017.

ET MAINTENANT EN MARCHE FORCEE POUR LES REFORMES …

La dynamique de l’abstention entamée depuis les années 1990 culmine au second tour à 57% et témoigne d’une lassitude civique.

Sur 46 millions d’électeurs :  26 millions d’abstentionnistes soit 56.83% amplifiant l’abstention du premier tour (11 Juin) qui s élevait: à 51.29% .

Répartitions des abstentions :

REM + Modem 8.8M :  Le plus grand nombre d’abstentionnistes .

LR +UDI          :  4.9 M

FN :                  :  1.6 M  les plus militants

PS +Dg             : 1.35 M les plus militants

PC+ Insoumis : 1.35 M  les plus militants

DIVERS             : 0.3 M

 Blancs +nuls :   2 M  

La plus forte abstention se situant au sein de LRM et Modem , la plus faible au sein de parti de JL Mélenchon LRI.

 

 

LES RESULTATS DES LEGISLATIVES 2017

577 Elus (source Ministère de l’intérieur)

361 LRM dont 42 MODEM  majorité absolue

113 LR + Centre droit (UDI 17 )  1ère opposition

6 divers droite

29 PS +PRG (3)

11 divers gauche

17 LFI (Mélanchon)

10 PCF

8 FN

5 régionalistes

1 Ecologiste

 

40% de femmes sont élues. La Moyenne d’âge est de 48 ans.

Par rapport à l’Assemblée de 2012

LR ,CENTRE DROIT,DIVERS  DROIT  PASSENT  DE  225  à  121 =  perte de  -104 

LA GAUCHE et RDG et DVG  passe de 295 + 15   à 44 :  perte de -266

PCF +FDG passe de 15 à + 27

Ecologistes passe 18 à 1:  -17

Bilan : perte considérable des écologistes suivies du PS suivie de LR .

Mission accomplie pour le Président qui s’assure une majorité absolue mais non abusive : 351 Députés dont 306 LRM.

La formation de groupes parlementaires (delà de 15 élus) donne accès à un certain nombre de privilèges et droits (parole plus importante,  représentativité aux commissions etc…)  et sera effective au sein : de LRM /  Modem/LR /centre droit/ Les insoumis/PS/

Le Président de l’Assemblée sera désigné le 17 Juin 2017.

 

LES QUESTIONS.

Le fort taux d’abstention réduit il la légitimité du parti présidentiel ?

Comme souvent les Français sont remplis de paradoxes ; désirant majoritairement avant les  législatives une très confortable majorité pour E. Macron, ils s’en plaignent  et s’en inquiètent une fois l’objectif atteint. L’opinion est surtout sensible aux propos des médias, éditorialistes et des partis les plus vociférants (Insoumis, PS)) et amers.

Certes dans une vision comptable et dans un imaginaire démocratique  la reprentativité nationale à la chambre des Députés semble amoindrie  car accentuée par le scrutin majoritaire .Le droit de vote n’est pas encore intégré dans la conscience civique. Si de nombreux républicains insatisfaits  par l’offre politique avaient voté blanc, ce vote plus porteur de sens  que l’abstention aurait définitivement été intégré au panthéon de la Démocratie, tandis que l’abstention s’interprète  autant  par de là lassitude, que par le rejet du système , qu’à l’hédonisme et l’égoïsme … Les Français manquent à ce propos de conscience républicaine « bougez-vous fainéants «  avaient clamé  JL Mélenchon.

L’opposition est elle réduite à néant ?

L’électorat de droite s’est quelque peu réveillé limitant la casse de son parti et celui  du centre droit en perdant toutefois  208 Députés !

L’électorat du PS et RDG enregistre une perte de 251 Députés !

Le projet du Président de la République d’amoindrir ou casser les partis traditionnels pour forger le sien est réussi.

Les règlements de compte des diverses tendances au sein de LR et du PS vont débuter avec leurs composants d’opposants durs et systématiques au Gouvernement (tendance Najat et Wauquiez) et les partisans alliés « d’un jour  ou toujours » au Gouvernement dits « les constructifs « (Solère, Raffarin et M. Valls)

Rappelons que déjà 60% des élus de LRM sont des transfuges du PS …Seul 40% des élus de la REM sont issus de « la société civile » et plus particulièrement du privé.

L’opposition parlementaire sera donc réduite à son minimum d’expression. Les plus velléitaires, les plus militants seront ceux du parti de JL. Mélenchon « les insoumis ».

Alors le risque d’une opposition parlementaire faible trouvera  l’expression d’un mécontentement aux origines diverses souvent contradictoires mais coagulés au sein de la rue pour se faire entendre !

C’est dans cette seule configuration que l’on appréciera ou déplorera l’autorité du Président et qu’il assoira définitivement  ou perdra sa légitimité comme chef de ce grand Pays.

La déconstruction des grands partis est elle une affliction ?

Malgré leurs paradoxes les Français ont en majorité  rejeté la classe politique traditionnelle qui nous gouvernait depuis plus de 40 ans.

L’électrochoc Macron (peu importe pour le moment  ses fondements)  est une aubaine idéologique pour les 2 partis aux fondamentaux encore vivaces (les idées de gauche et droite ne sont pas caduques) mais qui n’ont pas su s’adapter aux nouvelles donnes mondiales tant économiques que sociétales.

Les vieilles recettes de gauche (la régulation sociale et économique par un Etat tout puissant, les emplois aidés, l’assistanat non ciblé, un communautarisme outrancier,un dette croissante   …) et de droite (les obsessions d’une  épuration de la fonction publique, la réduction drastique et trop brutale des dépenses de l’Etat…) n’offrent plus de perspectives d’avenir aux citoyens.

60% des sondés désirent passer à autre chose sans savoir quoi !

Des années de réflexion par une classe d’âge plus en phase avec le monde contemporain régénèreront  les pensées de ces  2  grands partis.

Qu’attendent les Français ?

Nous sommes habitués à ce que tous les politiques parlent au nom des Français !

Mais bien avisé celui qui peut percevoir  « le  désir commun des Français «  .Quelle classe sociale ? Quel avenir ?  Le fracas et les écarts  sont  tels qu’il sera difficile de contenter tous les Républicains.

Seule une transcendance peut subjuguer ces différences, elle se nomme légitimité, confiance, respect, espoir, autorité, Europe.

Notre Président doit prouver au-delà des exercices de forme et  de communication qu’il est un chef ,certes avec des opposants durs et dignes mais dans le respect des institutions sans populisme et sans démagogie outrancière.

Les contradictions de l’opinion persisteront : Si  58% des Français rejettent la voie des ordonnances seules ces dernières affirmeront l’autorité du Président si les résultats économiques sont aux rendez le plus rapidement possible.

Le pouvoir est en observation, la voie de salut est étroite, les protagonistes avisés …

A VOUS DE JOUER…

Confucius